Philippines

du 29 juillet au 12 août 2004



77 millions d'habitants.
300'000 kilomètres carrés (La moitié de la France).
Langues : Pilipino (pas très pratique pour nous) et anglais.
Monnaie: Le peso.

Plus d'info avec abm.fr
Plus d'info avec lonelyplanet.fr

Nous voici pour quelques jours aux Philippines.
Après avoir découvert Manille, la gentillesse de ses habitants, sa "vieille" ville, ses mendiants, son quartier chinois, ses restaurants et ses supermarchés, nous aspirons à plus de nature.
Notre petite balade de 3 jours au Myanmar nous a donné de l'appétit et nous décidons de remettre le couvert. Nous partons donc pour le pays des Ifuagos, dans les montagnes situées au nord de l'île principale du pays.
Terrasses à Banaue C'est ici que nous pouvons contempler ces magnifiques rizières en terrasses. Vieilles de 2'000 ans, elles sont toujours entretenues avec la plus grande des applications.

Mises bouts à bout, on estime leurs longueurs à près de 20'000 kilomètres.

Imaginez un peu le travail...
Une région magnifique, peuplée par des tribus d'anciens coupeurs de têtes, les Ifuagos et les Bontocs.
Ils ne donnent pas vraiment l'impression d'être d'anciens coupeurs de têtes...

Comme quoi, il faut se méfier des premières impressions...
Charmants vieillards
Escalier Nous partons pour un treck de 3 jours, avec un guide.
Bien qu'au début, sa présence ne nous paraisse pas vraiment indispensable, celle-ci s'est avérée bien utile par la suite. Les sentiers utilisés par les habitants des petits villages traversés passants par des voies souvents bien mystérieuses à nos yeux.

Par le chemin le plus court, il faut compter 3 heures de marche pour relier certains villages, ceci par des voies impraticables même par un âne...
Encore et toujours des terrasses. Nous deux
Baignade Une eau bien glacée, mais qu'est ce qu'on ne ferait pas pour une photo !
Des conditions de vie bien rigoureuses. Des travailleurs acharnés qui luttent tous les jours pour un peu de riz. Rizières
Paysage Des paysages somptueux.
Nous sommes totalement immergés dans un autre monde.
Ici, point d'électricité ou de bruit de moteur. C'est le calme absolu.
Retour au monde réel.
Voici les célèbres jeepneys, véhicules pour le transport en commun typiquements philippins, tous plus beaux et flamboyants les uns que les autres.
Jeepney
Sagada Nous partons ensuite pour Sagada, gros village situé dans les environs. Autre tribu, autre ambiance.
Nous sommes un peu déconcerté dans un premier temps par l'attitude passive des habitants. On est bien loin de l'agressivité des commerçants indiens.

On est presque vexé du peu d'interêt que notre présence suscite ici...
La région nous offre quelques curiosités intéressantes. Entre autre, des grottes splendides qui nous obligent à quelques acrobaties.

On doit patauger un peu dans les excréments de chauves-souris, ce qui nous laisse une bien curieuse impression !
Acrobatie
Grotte Mais le jeu en valait la chandelle. Le spectacle est de toute beauté.
Mais la curiosité la plus étonnante est sans conteste la manière avec laquelle les habitants de cette région traitent leurs morts.
Après les avoir exposés quelques jours sur une chaise, ils sont placés dans de petits cercueils dans la position du foetus et déposés dans des grottes.
Des rites complexes acompagnent tout ceci, composés de sept cérémonies ou l'on sacrifie à chaque fois trois gros porcs. Les funérailles sont étalées sur deux à trois ans, et le coût prohibitif de ces cérémonie est une des causes de leurs progressives disparitions.

Il semblerait que les habitants se plaignent également de quelques odeurs...
Cercueils
Tombeaux suspendus Comme variante, on peut également les placer dans des cercueils placés sur des parois rocheuses.
Des tombeaux suspendus, c'est toujours assez impressionnant !
Voilà, c'est tout pour l'instant. On laisse ce pays pour continuer notre voyage en direction de l'Australie.

Suite du voyage...

Retour à la page d'accueil

Valid HTML 4.0!