Argentine


Capitale: Buenos Aires
37,4 millions d'habitants
2'770'000 kilomètres carrés (7 fois la France).
Langue: Espagnol
Monnaie: Le peso.

Plus d'info avec abm.fr
Plus d'info avec lonelyplanet.fr

Nous sommes passés deux fois en Argentine, pour cette raison la page est divisée en deux partie.


Argentine, première partie

du 15 au 17 novembre 2004

Morne plaine Un voyage de 5 heures en bus à travers des espaces infinis, et où il ne pousse pas grand chose, nous permet de découvrir cette Patagonie. Quelques buissons et de rares touffes d'herbes, c'est tout ce qui s'offre à nos yeux.

Mais où est Florent Pagny ?

Nous atteignons enfin la petite ville plus que touristique d'El Calafate.
Le voici enfin, ce célèbre Perito Moreno. Sera-t-il à la hauteur de sa réputation ? Glacier Perito Moreno
Glacier Nous découvrons le spectacle incroyable des énormes blocs de glace qui se détachent d'une hauteur de plus de 70 mètres et s'effondrent dans le lac, suscitant des bruits ressemblants à de véritables coup de canon. Un spectacle de toute beauté, que nous avons contemplé durant plusieurs heures sans jamais nous lasser.

Ce glacier a comme particularité d'être l'un des glaciers les plus "avançant" de la planète. C'est vraiment impressionnant.
Nous reprenons le chemin du retour en direction du Chili.
Petite surprise au moment de prendre le bus. Le voilà qui part sous notre nez !
Après quelques minutes d'affolement, nous sautons dans un taxi à sa poursuite, mais hélas, la vitesse de pointe de la voiture de notre brave chauffeur n'atteint manifestement pas celle du bus qui nous précède...
C'est grâce à la présence d'esprit du taximan que le bus sera finalement stoppé à un barrage routier près de 20 kilomètres après. Merci au radio-téléphone !

Suite du voyage...

Retour à la page d'accueil

Argentine, deuxième partie

du 22 au 30 janvier 2005

50 heures de bus, c'est long, très long même. Et les routes du nord du Paraguay sont tout sauf des routes ! Et les policiers du Paraguay sont tout, sauf des faux policiers ! Ils font leur travail avec acharnement, et leurs képis façon Africa Korp leurs donnent un petit air tout ce qu'il y a de sympatique. Et qu'est-ce qu'ils aiment fouiller et contrôler ! On s'en souviendra !

Par contre, pour ce qui est de la frontière avec le Brésil, on a rien compris. Après 3 heures d'embouteillage où notre bus a bien dû faire 2 kilomètres, la frontière a été passée sans contrôle aucun. Pas même un tout petit tampon ! On est déçu...
Les voici enfin, ces célèbres chutes d'Iguazu. Tout simplement splendide ! 280 chutes faisants jusques à 90 mètres de haut. C'est une véritable symphonie jouée par la nature.

Nous avons commencé notre tour du monde par les chutes Victoria, il fallait bien le terminer par des chutes à leurs hauteurs. C'est réussi !
Iguazu
Iguazu Nettement trop touristique, mais probablement les plus belles chutes du monde.
Effectivement, ça n'est pas en Argentine, mais au Brésil. Mais pour quelques kilomètres, vous n'allez quand même pas nous en tenir rigueur !

Itaipu, c'est, à l'heure actuelle le plus grand barage du monde. 95% des besoins du Paraguay et 25 % de ceux du Brésil sont fournit par cette gigantesque centrale.
25 milliards de dollars et l´équivalent de 380 fois la tour Eiffel en fer à béton.
Itaipu
Bus Après notre expérience précédente, on change de technique: Bus de luxe jusqu'à Buenos Aires, siège transformable en lit, repas chaud à bord, whisky pour l'apéritif et coupe de champagne pour le dessert.
18 heures et 1'350 kilomètres pour la somme de... 50 francs suisses par personne !

Ça vous donne une idée du coût de la vie en Argentine, après l'effondrement économique que ce pays a connu ces dernière années.
Ben quand c'est fini, c'est fini ! Assez rigolé ! Aller, hop ! Retour en Suisse !


Retour à la page d'accueil


Valid HTML 4.0!